Skip to content
Macaroni à la viande de ma mère
0.0/5

Il y a de ces classiques qui nous rappellent notre enfance, qui nous ramènent
30, 40 et même 100 ans en arrière pour les plus vieux ! Ô que oui, maman !!!
Ce macaroni que ma mère faisait est d’une simplicité presque volontaire,
fait avec amour, mais surtout avec des ingrédients que l’on retrouve en épicerie
depuis la fin des temps ! En passant, c’était quand ça, la fin des temps ?

portions : 6 portions

préparation : 8 minutes

cuisson : 22 minutes

Ingrédients

  • De l’eau du robinet
  • 454 g (1 lb) de bœuf haché
  • 454 g (1 lb) de macaronis en forme de macaronis
  • 2 boîtes de soupe aux tomates Campbell
  • 30 ml (2 c. à soupe) de Bovril au bœuf
  • 500 ml (2 tasses) de fromage cheddar de 2 couleurs, râpé
  • Poivre et sel, au goût

Étapes

  1. Démarrer la recette en fredonnant les paroles d’une chanson bien connue de l'époque : 🎶 «Attention ti-gars, tu vas tomber si chu pas là, le plaisir de l’un c’est d’voir l’autre se casser l’cou-ou-ou.» 🎶

  2. Dans une casserole à ouverture vers le haut, ajouter de l’eau trempe et froide provenant du robinet et la faire bouillir jusqu’au point d’ébullition.

  3. Pendant ce temps, dans un poêlon à feu moyen, faire cuire le bœuf jusqu’à cuisson complète. Assaisonner au goût.

  4. Ajouter ensuite le Bovril au bœuf et poivrer comme sa propre mère poivrerait. Se demander tout bonnement si ça se dit et enclencher la prochaine étape.

  5. Bien mélanger et réserver dans l’coin.

  6. Assaisonner l’eau qui bouille d’une pincée de sel, et ce, même si soi-même, on bouille en d’dans.

  7. Ajouter les macaronis et les cuire «al dente», c’est-à-dire crissement pas trop mous, mais pas non plus croquants, là.

  8. Je prends une des étapes pour m’excuser d’avoir utilisé le mot «crissement», mais des pâtes molles, c’est franchement dégueulasse, et puisque c'est la première recette avec des vraies pâtes que je publie sur ma plateforme, je tiens à mettre les points sur les ZI et les barres sur les T dès le début. Anyway, ma mère, elle, se gênerait pas.

  9. Passer les macaronis à la passoire pour en égoutter l’eau, puis les crisser dans la poêle avec le bœuf. Bon, j’ vais arrêter, j’voudrais pas en prendre une habitude!

  10. Verser la soupe aux tomates Campbell en plein au milieu du reste des ingrédients réunis et bien mélanger pour l’étendre jusqu’aux bords.

  11. Conseil d’Imposteur : n’ouvrez pas les boîtes avec vos dents, utilisez plutôt un ouvre-boîte même si un ouvre-boîte n’ouvre pas de boîte. Vous me suivez?

  12. Garnir de fromage et enfourner en mode «broil» pendant 5 minutes ou jusqu’à ce qu’une belle croûte dorée fasse saliver. Je parle ici du plat de macaronis et non pas d’un sauveteur de la série Alerte à Malibu avec un «chest» bronzé à rendre jaloux les fidèles des salons de bronzage!

  13. Servir en se rappelant des souvenirs.

Outils

Un 45 tours
Un album souvenirs
Un ouvre-boîte

Commandez votre manuscrit !

Recettes, blogue et bien plus.

0 Commentaires

{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}